Vision du désespoir, perte des parents, douleur, peine, terreur, chute, renfrognement, dénuement, destitution, expulsion, vol, mépris, humiliation, perte, trahison, prison, fardeau lourd, misère, tyrannie et égarement

Désespérer de quelque chose, en rêve, est signe de délivrance et d’une heureuse issue.

Celui qui se voit devenir orphelin, en rêve, sera vaincu par un autre, lors d’une affaire relative à sa femme, à des biens, à un commerce ou autre.

La douleur dans le rêve reflète le remords.

On dit que celui qui se voit, en rêve, reposé peinera, et inversement celui qui se voit peiné trouvera le repos.

La peur indique que le rêveur a commis des injustices et des péchés. Celui qui se voit mourir de peur, mourra pauvre et endetté.

La destitution représente un engagement tout comme l’engagement désigne la destitution.

On dit de même qu’elle désigne le divorce de l’épouse.

Le renfrognement du visage indique que le rêveur dont la femme est enceinte, aura une fille.

Trébucher, et se faire mal à l’orteil annonce au rêveur une accumulation de dettes. S’il a saigné, il subira un grand malheur; on dit aussi qu’il obtiendra une fortune illicite.

La nudité annonce au rêveur l’apparition d’un ennemi inattendue qui prendra l’aspect d’un bon ami et d’un conseiller.

S’il se voit déshabillé dans une assemblée, il sera victime d’un scandale. S’il se voit nu, tout seul, son ennemi cherchera à le déshonorer mais n’y arrive guère.

Le bannissement n’est pas porteur de bon augure dans le rêve. Celui qui a banni quelqu’un, vertueux ou autoritaire, ou a crié après lui, fera face à un problème grave et son ennemi le vaincra.

Le vol:

Quand le rêveur ne connaît pas l’auteur du vol, il doit savoir qu’il est l’archange de la mort. Mais s’il lui est connu, il profitera du rêveur de son savoir, de ses sermons ou d’un tout autre avantage honnête.

S’il voit un voleur inconnu entrer chez lui, lui voler sa cuvette, sa couette, ou sa cruche, sa femme rendra l’âme.

Le vol de tout ce que contient la maison signale le mariage d’une veuve.

La sottise désigne l’ignorance.

L’humiliation, pour celui qui en est victime, en rêve, reflète le succès dans tout ce qui concerne la foi.

Le rêve de l’échec désigne le péché; la trahison l’adultère, l’emprisonnement l’humiliation et le souci.

On dit que si un homme se voit captif dans une prison, il obtiendra une royauté.

Être emprisonné dans une construction en plâtre, inconnue, isolée des autres demeures est un signe de mort et figure la tombe.

Si un homme se voit enchaîné dans une maison fermée, il aura du bien.

Le lourd fardeau signale le mauvais voisin.

Quant au rêve où l’on se voit en état de misère, il ne peut révéler que l’appauvrissement.

Si un homme s’égare en chemin, il a tendance à s’adonner à la contestation non fondée.

S’il retrouve le chemin, il connaîtra le succès dans tout ce qu’il entreprendra.