Vision du tapis, du matelas, du lit , du coussin de l’accoudoir , de l’oreiller

Le tapis figure la situation aisée du rêveur et une fortune confortable, s’il est étendu et large; s’il est épais, il symboliserait une longue vie. Si le tapis est étendu dans un endroit inconnu, ou chez des gens que le rêveur ne les connaît pas, la même chose aura lieu au cours d’un voyage.

Si le tapis est de petites dimensions et mince, il désigne la gêne dans la vie et la vie courte. S’il est plié, les bienfaits de la vie et l’âge le seront aussi.

Celui qui se voit sur un tapis, et est en réalité en état de guerre, il sera en sécurité. S’il n’est plus en état de guerre, il achètera une propriété.

Si un homme étend un tapis chez des gens qu’il connaît ou dans un endroit familier, les gens de cet endroit auront un bienfait en commun.

On dit que le tapis plié représente des louanges pour la personne qui le déplie et pour le sol où il est étendu.Mais toutes ces interprétations sont conformes à la largeur, à l’épaisseur et la matière du tapis.

Celui qui voit, en rêve, qu’on lui étend un tapis neuf et épais, obtiendra des revenus en profusion et vivra pour longtemps.

Si le tapis se trouve dans sa demeure, dans son pays ou son quartier; dans son entourage dans une de ses assemblées ou chez quelqu’un avec lequel il entretient de bonnes relations sans qu’aucun signe, en rêve, ne lui soit inconnu, il obtiendra les mêmes bienfaits déjà cités. De même, il atteindra le grand âge dans son pays, dans l’endroit où il se trouve ou chez les siens, des parents et des amis. Si cela arrive dans un endroit qui lui est étranger et parmi des gens inconnus, il quittera son pays et obtiendra ces bienfaits à l’étranger.

Si le tapis est de petite dimension mais épais, le rêveur obtiendra une puissance durant sa vie présente mais n’obtiendra pas une aisance matérielle. Si le tapis est large et mince, les réjouissances du rêveur de sa vie seront abondantes et il n’en profitera que pendant une courte période.

Si l’épaisseur, la largeur et la nature se réunissent pour qualifier le tapis, le rêveur obtiendra la longueur de la vie, et les revenus abondants.

Si le tapis est petit et usé, il ne présage aucun bon signe au rêveur.

Si le tapis est plié, porté par l’auteur du rêve sur son épaule, déplacé d’un endroit à un autre. S’il se déplace vers un endroit inconnu, il arrivera au terme de sa vie et portera ses actes à son cou; s’il voit à l’endroit où il est arrivé un mort, ce rêve deviendra réalité.

S’il voit un tapis plié sans qu’il l’ait lui- même plié, ait vu quelqu’un le plier, ou l’ait vu étendu avant; alors qu’il lui appartient, sa vie présente serait semée de difficultés, et de gêne; si son tapis est étendu, ses revenus seront abondants et il sera délivré des difficultés.

Le tapis représente aussi la compagnie des gouverneurs, des chefs et tous ceux qu’on foule leurs tapis.

Celui qui voit son tapis plié, son pouvoir prendra fin, un empêchement entravera son voyage ou bien sa vie serait bondée de difficultés. Si le tapis est volé ou brûlé, son propriétaire mourrait ou un empêchement entravera son voyage. Si le tapis est étroit, la vie du rêveur serait difficile. Si le tapis est mince, la vie de celui qui rêve arrive à terme, son corps deviendra très maigre ou serait sur le seuil de la mort.

Le coussin et l’accoudoir figurent des servantes, tout ce qui les affecte dans le rêve concernera ces personnes.

Certains interprètes disent que les oreillers, indiquent les enfants et les traversins les savants.

Le matelas désigne l’épouse, sa rembourrure la chair ou la graisse de l’épouse.

Il se peut que le matelas désigne la terre sur laquelle l’homme est inconstant jusqu’à ce qu’il la quitte pour se rendre à l’au- delà.

Lorsque le matelas vu, en rêve, est familier, il indiquerait la personne elle- même, l’endroit où il se trouve ou même l’épouse de l’homme.

Tout bienfait ou méfait arrivant à ce matelas touchera de même la femme qu’il représente.

Si le rêveur change le matelas, il épousera une autre femme en plus de celle qu’il a déjà et qui sera peut- être répudiée, s’il a la conviction de ne plus jamais retourner dans le matelas qu’il avait quitté dans le rêve.

De même, s’il voit que l’état du premier matelas a changé, la femme mourra ou sera attaquée par le malheur; mais si son état s’améliore, la première femme sera en pleine forme, selon le changement de l’état à une autre plus agréable.

S’il voit son matelas changer d’endroit, l’état de sa femme se modifiera en bien ou en mal suivant les signes contenus en rêve; comme la différence entre l’accommodation, l’étendue et l’aptitude à chaque endroit ou aux deux tous.

S’il voit avec le matelas un autre matelas pareil, meilleur ou pire, il épousera une autre femme; et là, il est à noter qu’il n’y a aucune différence entre les femmes libres et les esclaves en ce qui concerne l’interprétation du matelas, car elles sont toutes des femmes.

Celui qui se voit pliant son matelas et le mettant de côté, s’éloignera de sa femme, sa femme s’éloignera de lui ou bien il l’évitera, s’il voit dans ce rêve des signes indiquant la séparation et des malheurs, un des deux époux périra ou ils se sépareront par le divorce.

S’il voit un matelas inconnu dans un endroit inconnu, il aura un terrain semblable à ce matelas du point de vue de forme.

S’il voit un matelas inconnu ou familier, dans un lit inconnu sur lequel est assis, il obtiendra une autorité qui le rendra supérieur aux hommes et les vaincra, car le lit est fait en bois et cette matière désigne la nature des hommes dont la foi est mêlée d’hypocrisie, à savoir que les lits sont les sièges des rois. De même s’il voit son matelas à la porte du souverain, il obtiendra un pouvoir.

Si le matelas représente la femme, la souplesse du matelas représente l’obéissance de la femme à l’égard de son époux; la largeur du matelas son bon tempérament, s’il est neuf, la femme serait gentille, s’il est fait en brocart, elle serait une Mage, s’il est fait en poils, laine ou coton, elle serait riche. S’il est blanc, la femme serait croyante; s’il est poli, la femme accomplira des actes que Dieu n’approuvera pas; s’il est vert, la femme se consacrera à l’adoration du Seigneur. Le matelas neuf indique une belle femme modeste; quant au matelas déchiré, il indique une femme infidèle à la foi. Si un homme se voit sur un matelas mais n’éprouve aucune envie de dormir, il voudrait jouir de sa femme mais n’y arrive pas. S’il voit un autre lui déchirer son matelas, un homme le trompe avec un membre de sa famille.

Le lit annonce au rêveur la récupération d’un objet perdu. Si le rêveur est un homme de pouvoir, sa puissance diminuera mais trouvera par la suite une plus grande constance.

Si l’homme a l’intention de se marier, c’est ce mariage- là auquel il est fait allusion dans le rêve. S’il se trouve sur un lit surmonté d’un matelas, il obtiendra un surplus d’éminence et renommée par rapport aux hypocrites, en matière de religion. Si le lit n’est pas surmonté d’un matelas, il effectuera un grand voyage.

Certains interprètes considèrent que le lit et tout autre endroit sur lequel on s’endort désigne la femme ou les moyens de subsistance.

Il en est de même pour les chaises.

Les pieds du lit indiquent les esclaves, la partie extérieure représente spécialement la femme; la partie interne, l’homme qui rêve, le bas du lit désigne les enfants, tant mâles que femelles.

 

Le lit désigne à la fois le trône, la femme, la litière sur chameau, et le bateau car c’est le véhicule qui emporte l’âme du dormeur quand il s’éloigne de sa famille et de sa maison. Il se peut qu’il désigne aussi le cercueil car il est le lit des morts. Si un souverain voit en rêve, son lit brisé ou démonté, il sera destitué de son pouvoir; le gouverneur sera démis de son pouvoir. Un homme de commun se séparera de sa femme si elle est rebelle ou si la maladie l’emporte. La femme se séparera aussi s’il est malade, s’il voyage ou s’il la répudie.

La face du lit désigne l’époux, le bas la femme, le chevet l’enfant, les pieds la servante et la fille, le support en dos d’âne, le gérant de la maison, ses planches, la famille.

Il se peut aussi que le support en dos d’âne représente le serviteur, les planches, le matelas ainsi que les tapis, les literies et les vêtements de la femme.

Celui qui se voit assis sur un lit inconnu alors qu’il est digne d’un poste de pouvoir, l’obtiendra ou bien aurait une situation éminente; s’il est célibataire, il se mariera; si la femme est enceinte, elle mettra au monde un garçon. Mais tout cela n’aura lieu que si le lit est surmonté d’un matelas ou doté d’ornements; Sinon, cette personne effectuera un voyage lointain, si elle est malade, elle mourra; Si ce rêve a lieu en période de pèlerinage, et elle a l’intention de l’effectuer, elle montera sur une l’itère sur chameau, embarquera dans un bateau ou se mettra sur le lit.

La tente figure le pouvoir en principe.

Si le rêveur voit une tente élevée à son intention, il remportera la victoire sur un adversaire doté d’un pouvoir; on dit aussi que celui qui voit une tente montée, celle- ci désigne une autorité, une royauté, et un commandement des armées .