Vision, des idoles, des gens et autres

Le rêveur qui se voit adorer un autre que Dieu est donc un homme qui se trouve dans la perdition, esclave de ses passions au lieu d’être recherchant la satisfaction de son Seigneur.

Celui qui se voit adorer une idole en or, se rapprochera d’un ennemi de Dieu et il en sera châtié. Ce même rêve annonce la perte de sa fortune et l’affaiblissement de sa foi.

Si l’idole est faite en argent, il parviendra à une femme ou une esclave par des moyens traîtres et corruptibles. Si l’idole est faite en cuivre, en fer ou en plomb, le rêveur abdiquera la religion pour les jouissances de ce monde d’ici- bas et il oublie Dieu.

Si cette idole est en bois, le rêveur renie sa religion, se lie d’amitié avec un tyran ou un homme hypocrite et manifeste sa piété pour obtenir des bénéfices d’ici- bas et non point pour obéir à Dieu

Mais certains interprètes pensent que l’idole annonce un voyage lointain et que la simple vision de l’idole, sans l’adoration annonce une grande fortune.

Celui qui se voit adorer un astre ou un arbre sera de la communauté des Sabéens.

On dit aussi que le même rêve indique que le rêveur tente de se rapprocher d’un homme respectable mais qui néglige sa foi.

Si le rêveur se voit adorer le feu, il désobéira a Dieu et suivra les ordres de Satan ou provoquera la guerre. Si le feu vu, en rêve, est privé de flammes, il cherche à effectuer un acte illicite, car l’illicite, dans l’interprétation des rêves, est un feu.

Si le rêveur se voit transformé en un mécréant, sa croyance serait compatible avec celle de ce genre des infidèles. S’il se voit transformé en Mage, il aurait renié l’Islam en commettant des péchés. S’il se transforme, en rêve, en juif, il négligera ses devoirs, ce qui lui vaudrait une sanction précédant la mort et subira une humiliation .

S’il se voit devenir un Chrétien, il reniera tous les bienfaits de Dieu (le Très- Haut) et le décrit avec des qualités qui ne sont pas les siens, il se passe de l’Islam vers la religion de l’idolâtrie; et après avoir été croyant, il devient incrédule.

Si sa main devient semblable à celle de Cosroès, il accomplira les mêmes actes accomplis par les tyrans, à savoir des actes de prévarication et de corruption dont les résultats ne seront point louables. Si sa main redevient ensuite normale, il se repentira et sollicitera le pardon de Dieu .

Si le rêveur voit, en rêve, un pharaon, ce dernier représenterait l’ennemi de l’Islam.

Si ce Pharaon est en bonne condition, les musulmans ne seront pas en bon état. Cette interprétation est appliquée dans tous les cas: Si un homme voit son ennemi en mauvais état, il serait lui- même en bonne condition. Mais par contre, si son ennemi est en bon état, il serait en train de vivre un état de corruption. S’il se voit transformé en un des pharaons de ce bas- monde, il obtiendra de la force, son comportement serait pareil à celui de ce tyran et il mourra sur un mal. S’il voit un tyran décédé vivant dans un pays, un comportement pareil à celui du mort apparaîtra dans ce pays. Si un homme hésite entre les religions, il serait un ingrat.

S’il se voit hésitant sans opter aucune religion propre à lui- même, ses recherches seront vaines et fera face à des difficultés et n’obtiendra rien de ce qu’il recherche.

Dans le principe de l’interprétation des rêves, l’impiété, en rêve, représentela richesse

Elle peut de même désigner la prévarication

Le grand nombre des impies indique que celui qui rêve assume la responsabilité d’un grand nombre de gens. Si on voit, en rêve, un vieillard infidèle, celui- ci serait un ancien ennemi qui affiche clairement son inimité.

Le vieux Mage serait un ennemi qui ne désirerait pas la mort de son adversaire. Quant au vieux juif c’est un ennemi qui espérera la mort de son adversaire. S’il voit un vieux chrétien, celui- ci serait un ennemi qui ne lui ferait aucun tort. Quant à l’esclave infidèle, elle représente une joie accompagnée de langage obscène.

Celui qui voit que sa foi est déréglée, il agira sottement avec les gens et leur fait du tort de même s’il se voit agissant sottement, sa foi se déréglera

La ceinture ou la haire, serrant la taille au- dessus de vêtements neufs représente un enfant. Si elle se rompt, l’enfant meurt. Si elle se trouve sous les vêtements, la foi du rêveur serait mêlée d’hypocrisie. Si elle accompagne des vêtements désagréables à voir, la vie présente du rêveur et celle de l’au-delà seront déréglées.

Si un homme se vit un juif, en rêve, il héritera de son oncle paternel. Et celui qui se voit chrétien, héritera de son oncle ou sa tante maternelle.

Sonner la cloche, en rêve, amènera le rêveur à répandre, parmi les gens, de fausses nouvelles.

S’il se voit lisant la Torah ou les Evangiles sans en comprendre le sens, son rite serait déréglé et ses opinions compatibles à celles des juifs et des Chrétiens

Le rêveur qui se voit devenir un archevêque, perdra ses bienfaits et arrivera au terme de sa vie. S’il se voit religieux, il serait un hérétique qui poussera au plus loin son hérésie

On dit que celui qui voit le même rêve gagnera difficilement sa subsistance, sera en proie à des difficultés et chacune de ses affaires qu’il entreprendra sera accompagnée d’humiliation et de peur qui ne le quitteront guère. Ce rêve indique aussi que le rêveur est un trompeur, intrigant, hérétique, incitant les gens à suivre son hérésie que Dieu nous en garde!.