Vision de la boue l’arc en ciel, la neige, Le tremblement de terre, le brouillard

La boue, la vase et la fange sont toujours porteuses de mauvais augure. Le

rêveur malade qui en voit verra sa maladie durer plus longtemps; s’il se voit en

sortir, il guérira de sa maladie et retrouvera sa santé.

Si une personne en bonne santé se voit marchant dans une boue ou y tombant, elle affrontera une calamité, un malheur, un chagrin, entrera en prison ou verra un malheur causé par le souverain.

Si le rêveur voit en rêve que ses habits et son corps ne sont point barbouillés de boue, il sera sauvé des péchés commis envers la religion, et des dégâts subis dans sa vie présente, ou bien il obtiendra des soucis et des malheurs à la mesure de la quantité de boue qui le couvre.

Les calamités seront d’autant plus graves que ses habits seront tachés par la boue, de même, si la vase est plus visqueuse et profonde, si son odeur est plus infecte et sa couleur plus sombre; ceci indique que le rêveur sera tenté à commettra plein de péchés, collectera des biens illicites et aura des intentions mauvaises. Il en est de même pour le pétrissage de la boue et sa transformation en brique, car ceci ne constitue pas un bon signe, étant donné qu’il désigne les chagrins et le litige, mais une fois séchée ou devenue du sable, elle désignera des biens obtenus à la suite de l’effort du souci, de la querelle et de la calamité.

L’arc-en-ciel: chaque couleur de l’arc-en-ciel désigne une chose différente:

Le vert signale la protection contre la sécheresse, du temps et la tyrannie du souverain. Le jaune augure de la maladie. Le rouge présage les massacres.

Certains pensent que la vision de l’arc-en-ciel annonce le mariage du rêveur, l’arc-en-ciel est de bon augure si on le voit apparaître à droite; de mauvais augure, s’il se montre à gauche.

La neige, la glace et la grêle désignent les événements, les maladies, la variole et la pleurésie, les tourments et les taxes imposées dans le pays où l’on voit un tel rêve,., elles représentent aussi les mêmes phénomènes dans le pays où elles tombent, parce qu’elles détruisent les cultures, les arbres et les fruits, empêchent les navires des voyages maritimes, causent du tort aux pauvres et leur nuisent du grand froid, et parfois causent les maladies. Il se peut qu’elles désignent la fertilité, la richesse et l’abondance des nourritures et l’écoulement des torrents parmi les arbres.

Celui qui voit la neige tomber du ciel sur la totalité de la terre, à l’époque des semences, sur les cultures, son rêve symbolise la lumière, la bonne récolte et la fertilité du sol au point que les endroits vus en rêve se rempliront de nourritures et de plantes comme ils se sont bondés de neige; mais si la neige tombe hors de la période des semences qui n’est d’aucune utilité pour la terre et ses cultures, ceci désignerait la prévarication du souverain et l’assaut des gouverneurs des villes frontières.

Quelque soit le moment de la tombée de la neige, si celle-ci couvre les demeures, les arbres et les gens, ceux-ci seront les victimes d’une prévarication et leur clan devra faire face à une calamité qui s’abattra sur lui ou sur ses biens conformément aux signes supplémentaires inclus en rêve.

Si la neige tombe sur la ville et dans des endroits inhabituels tels que les magasins et les demeures, elle indiquerait un tourment, un malheur et des maladies, la mort, ou les taxes imposées. Le rêve peut aussi désigner l’assiègement et l’empêchement des voyages et de la recherche du gagne-pain.

Quant au gel, il ne porte non plus aucun bon signe, car il pourrait être de la flagellation de la part de Satan, d’un souverain ou autres.

Rêver de la grêle est aussi porteur d’un bon signe, si le rêve est fait au moment où elle ne peut nuire à la récolte, et annonce la fertilité et le bien, ou bien même les mannes, les sauterelles qui ne sont pas nuisibles, ou bien les gangas et les oiseaux. Que dire alors si les gens en ramassent dans des ustensiles?

De même la neige et le gel désignent des bénéfices, des récoltes des fruits, des butins et des dirhams blancs.

Si la grêle nuit aux cultures ou aux gens et couvre les demeures et les magasins, elle annoncerait des catastrophes, des taxes imposées aux gens, ou la variole, des boutons, et des ulcères qui frapperont les gens qui en guériront.

Si un homme se voit portant la grêle sur un tamis, un vêtement ou autre chose qui ne sert point à porter l’eau, le riche perdra ses gains et s’inquiétera pour la sécurité de sa marchandise transportée en mer; s’il est pauvre tout ce qu’il gagne et lui est utile ne durera longtemps et il n’épargnera rien pour le futur.

Si la neige tombe sur la totalité du pays, elle désigne que le souverain fera souffrir ses sujets et leur parlera avec un langage odieux. Si un homme voit la neige tomber sur lui, il effectuera un voyage lointain qui lui apportera de la puissance.

La neige dévoile le souci, sauf si elle tombe en petite quantité sur un endroit inhabituel et où elle ne serait plus détestable. Dans ce cas-là, la neige répandrait la fertilité pour les gens de cet endroit. Mais si elle est abondante et globale, impossible à balayer, elle désignerait, alors, un supplice qui s’abattra sur cet endroit. Si un homme se voit souffrant de la froideur de la neige, en hiver comme en été, il s’appauvrira. S’il achète une charge de neige en été, il obtiendra ce qui lui assure son confort des biens et des bonnes paroles qui élimineront ses chagrins ou par une prière envoyée à l’endroit de la neige. Si la neige fond rapidement, elle désignerait une fatigue et un souci qui disparaîtront en toute vitesse. Si la terre cultivée et sèche est couverte de neige, celle-ci désignerait tout comme la pluie, la miséricorde et la fertilité. Si la neige tombe sur un homme qui porte des habits pour le protéger contre la neige, il serait un homme décidé qui ne craint pas les difficultés.

On dit que si un homme voit la neige tomber sur lui, son ennemi le vaincra; s’il ne souffre de la grêle que pendant un temps limité, il obtiendra de la fortune et des perles. Il est dit que la grêle qui tombe du ciel révèle de la souffrance de la part du souverain qui dérobe les fortunes de ses sujets. Si un homme dort sur la neige, il sera conforme à une chose; et celui qui voit la neige le couvre, les soucis l’envelopperont; mais si la neige fond, les soucis se dissiperont.

En principe le froid c’est la pauvreté, la glace indique le souci et la souffrance; sauf si le rêveur se voit mettre de l’eau dans un

récipient ensuite cette eau se gèle, son rêve désignerait l’obtention d’une fortune durable; et la glace c’est la trésorerie du souverain ou autre.

Le tremblement de terre, comme l’affaissement figure la venue du souverain qui séjourne dans le pays du rêveur et fait souffrir ses habitants; on dit aussi que ce rêve indique une grave maladie; si une partie du pays subit le tremblement de terre; mais si une montagne tremble, frissonne ou disparaît puis se stabilise, le souverain ou les grands personnages de cet endroit seront frappés d’une grande calamité mais celle-ci prendra fin conformément à ce qu’ils ont obtenu.

Si un tremblement de terre a eu lieu, le souverain opprime ses sujets, causera une discorde ou sera frappé d’une maladie.

Le rêveur qui entend, en rêve, le fracas des nuages, une discorde, une adversité et une perte s’abattront sur les habitants de cette localité.

Certains ont dit que l’affaissement et les tremblements sont de mauvais présage pour tous car ils désignent la perte des gens ainsi que celle de leurs biens. Si un homme voit la terre se mouvoir, ce rêve désigne sa propre activité et sa vie. Mais celui qui se voit souffrir du froid, son rêve désignerait sa pauvreté; s’il se réchauffe à la chaleur d’un feu, d’un brasier ou d’une fumée, il aura besoin d’accomplir les œuvres du souverain dans lesquelles il affrontera des terreurs et des aventures. S’il se réchauffe à la chaleur d’un feu brûlant, à tison, il accomplira les actions du souverain; si ce feu est en braise, il demandera le bien d’un orphelin; s’il se réchauffe à une fumée, il plongera dans une affaire de terreur.

Certains ont dit que le froid indique un acte fait avec froideur. Pour le voyageur, le froid indique que son voyage ne s’accomplira point et que ses affaires resteront en gel.

Le brouillard désigne un acte équivoque et une sédition.

Le jour nuageux signale le souci, le chagrin