Vision du brouillard du jour de la nuit du soleil, de la lune et étoiles dans les rêves

Le brouillard, en rêve, représente aussi la confusion, la discorde, et l’embarras parmi les gens.

Si des gens du commun sont en discorde ou en embarras et voient, en rêve, la lumière après l’obscurité, ils verront la fin de la discorde et retrouveront la lumière de la foi. S’ils souffrent d’une oppression, celle-ci disparaîtra; s’ils souffrent de disette, leurs terrains seront arrosés et ils auront la bonne saison après la sécheresse. Pour l’impie, ce rêve désigne sa conversion en Islam. Pour le pécheur son repentir, pour le pauvre l’enrichissement, pour le célibataire le mariage et pour la femme enceinte, la naissance d’un fils; sauf si elle retient l’enfant né dans son lit, le cache dans sa robe, ou le met dans sa poche, une belle fille voilée naîtra.

La nuit et le jour représentent deux souverains en contraste, qui se lancent des défis.

La nuit figure le souverain impie et le jour un souverain musulman, car Dieu  utilise le terme des ténèbres pour l’état des impies et la lumière pour l’état de ceux qui embrassent sa religion. Il se peut qu’ils figurent deux adversaires et deux coépouses. La nuit pourrait indiquer le confort, tandis que le jour est signe de peine et de fatigue. La nuit signale également le mariage et le jour la répudiation. La nuit pourrait représenter aussi, les marchandises stagnantes, le chômage des artisans, et des négociants, tandis que le jour désigne l’écoulement des marchandises, l’activité des marchés et des prix.

le jour et la nuit peuvent signaler deux témoins équitables, puisqu’ils assistent à la création des gens.

Le malade qui voit, en rêve, le jour se lever, sa maladie prendra fin par la mort ou par la guérison.

Si le rêveur préside la prière de l’aube ou si à cet instant, il part en voyage ou en Pèlerinage, ou s’il se voit à ce moment du jour entrer au Paradis, il connaîtra la mort, et il aura la tombe illuminée par le bienfait de ses bonnes œuvres. S’il demande de l’eau, rassemble de la nourriture ou achète de l’orge, le jour qui se lève le délivre du mal dont il souffre.

Si le rêveur est prisonnier et qu’il rêve de l’aube, il sera libéré. S’il est entravé par un obstacle au cours d’un voyage, terrestre ou maritime, l’obstacle sera éliminé et le rêveur sera libre de faire ce que bon lui semble. Si un homme dont la femme est rebelle à lui voit le jour se lever, la séparation aura lieu entre les deux époux, car le jour dissocie les couples et les compagnons.

Si le rêveur est dans le péché, égaré, impie, ou un homme de passion, voit un tel rêve, il se repentira et se réveillera de son insouciance. Si un privé, un commerçant dont la marchandise stagne, voit ce rêve, son commerce prospérera et lui apportera plein de bénéfices. S’il a un ennemi impie qui le menace ou un adversaire, il vaincra son ennemi.

Si le rêve concerne une communauté assiégée, souffrant d’une épreuve, d’une oppression, d’une disette ou d’une discorde; les gens de cette communauté seront délivrés de toutes ces difficultés. Si la nuit remplace le jour, ce rêve représente les destins des hommes et ce qu’ils font à l’état d’éveil. Si un homme voit, en rêve, que la nuit se perpétue et que le jour ne se lève pas, dans un pays, celui-ci connaîtra la pauvreté, la famine et la mort, et s’il voit que la nuit devient perpétuelle, la lune et les planètes tournant dans le ciel, les habitants de ce pays subiront la tyrannie d’un ministre ou d’un tout autre homme de pouvoir.

L’obscurité symbolise la tyrannie et l’égarement; si elle s’accompagne de tonnerre et d’éclairs, son interprétation est encore plus efficace.

D’aucuns pensent: L’aube figure la joie, la sécurité et la délivrance des soucis. Le début du jour signale la première étape d’une chose recherchée par le rêveur, le midi désigne l’étape intermédiaire de cette même chose, et le soir est l’étape finale.

Celui qui se voit avoir perdu un objet qu’il a retrouvé au lever du jour, il sera en possession d’un témoignage fort qui prouvera contre son adversaire, qui nie son droit .

Si un homme voit, en rêve, que le jour se perpétue et que la nuit n’y apparaît pas et que le soleil ne se couche plus jamais et tourne dans le nuit, le souverain agira à sa guise sans jamais consulter un ministre, ni un conseiller.

La lumière désigne le droit chemin, qui éloigne de l’égarement; son interprétation est contraire à celle de l’obscurité.

le soleil figure le Roi le plus majestueux, c’est qu’il a le corps céleste le plus lumineux, mais aussi du fait de son utilité à l’ensemble du monde.

Le soleil peut aussi désigner le souverain du pays où le rêve est vu car le ciel représente un souverain qui lui est supérieur et qui n’est que le souverain des souverains et le plus grand des sultans;

. Le soleil peut aussi représenter le souverain de l’auteur du rêve, s’il est le seul à le voir, tel que son prince, son supérieur, son professeur, ou son père, le mari pour la femme qui fait le même rêve. Le soleil pourrait aussi désigner une femme noble, telle l’épouse ou la fille du souverain, du patron, du maître, ou bien l’esclave, l’épouse, la mère, la fille du rêveur, de plus, il peut désigner la beauté de la fille; car les poètes comparent les belles filles vierges au soleil.

La vision du soleil dans le rêve de Joseph (que le salut soit sur lui!) suscite plusieurs interprétations. Certains y ont vu la figure de la mère, de la tante, ou de la coépouse du père; d’autres ont déclaré que le soleil désigne toujours le père, et que c’est la lune qui désigne la mère. Toutes ces interprétations sont plausibles; car si le soleil signale le père, c’est pour sa lumière plus puissante que celle de la lune, mais s’il représente toutefois la mère, c’est qu’en arabe, le soleil est du genre féminin alors que la lune est du genre masculin.

Donc, toute vision du soleil ou de la lune en rêve, son interprétation se rapporte à ce qu’on a décrit comme situation et au représentation de ce rêve.

Voir le soleil tomber et puis se faire avaler par un oiseau, ou s’enfoncer dans les flots, ou détruits par son propre feu, ou encore noirci ou échapper à son orbite, et entrer dans les étoiles de la grande ourse, annonce la mort de celui que doit figurer cet astre, selon les indices éventuels fournis par le rêve.

Si le soleil vu, est voilé d’une éclipse, des nuages, des poussières ou de la fumée, au point de ternir sa lumière, ou bien il ondulait au ciel sans se stabiliser en un endroit, ce serait un événement qui arrivera à la personne à laquelle cette interprétation se rapporte: la maladie, le souci, le chagrin, l’embarras, ou l’angoisse. Mais si l’interprétation concerne une personne malade à l’état d’éveil, ce rêve est signe de la mort.

Si le rêveur voit le soleil noircir sans qu’il y ait une raison et sans éclipse; la personne concernée serait injuste ou bien infidèle et égarée. S’il saisit le soleil dans sa paume, le met dans son giron, ou si le soleil descend dans sa demeure qu’il éclaire, avec toute sa splendeur et sa lumière, il contrôlera son pouvoir et sa gloire, s’il est digne d’une telle interprétation.

Si un homme est absent, et son fils, son esclave, ou sa femme voit un tel rêve, il rentrera car il est le souverain de ces gens-là, et le responsable de cette demeure; si son épouse est enceinte, elle mettra au monde une fille ou un fils et l’on pourra connaître le sexe de l’enfant au cas où le rêve a une suite comme par exemple s’il prend le soleil et le cache sous ses habits ou l’introduit dans un récipient attestant ainsi que c’est une personne représentée par le soleil, qui serait belle et connue pour une science ou un souveraineté.

Si dans ces conditions-là, le soleil est obscur, de couleur terne, un souverain ou un membre de sa famille subira une trahison, s’il mérite un acte pareil, sinon un autre souverain s’insurgera contre lui, selon les conseils d’un gouverneur, un absent rentrera chez lui, des malades mourront, les femmes enceintes feront de fausses couches ou mettront au monde un fils qui se distinguera de ces cas selon les signes supplémentaires du rêve.

Si l’on voit le soleil se lever à l’ouest ou revenu immédiatement à l’est après le coucher, on doit s’attendre à voir apparaître un signe avertisseur, selon les indices et la situation des gens au moment de ce rêve. Le rêve pourrait indiquer que la personne concernée se rétractera de ce qu’elle a espéré de son voyage, de sa justice ou sa prévarication, et ce proportionnellement à l’utilité de son lever et de son coucher et de leurs moments. Ceci pourrait indiquer aussi que le malade auquel le rêve se rapporte fera une rechute ou que la femme enceinte aura un nouveau-né qui mourra immédiatement. Il se peut qu’il désigne que l’absent retournera de son voyage, possédant une fortune, que le prisonnier sera de nouveau mis derrière les barreaux après sa libération, que l’infidèle embrassera l’Islam ou que le prévaricateur se repentira.

Si un homme accomplit en secret, des actes tant bons que mauvais, et voit un rêve pareil, celui-ci indique sa dissimulation de ses actes, et étant donné que le soleil se couche, aucune de ses affaires ne sera dévoilée, sauf si une épouse lui a été offerte, cette nuit-là ou s’il achète une esclave car la femme retournera chez ses parents et l’esclave chez son vendeur.

Le lever du soleil à la suite de son coucher dévoile que celui qui a répudié sa femme la récupérera, que la femme enceinte accouchera en toute sécurité, que celui qui souffre de son gagne-pain difficile, ou possède une marchandise qui ne s’écoule pas et notamment pour les métiers qui dépendent du soleil (blanchissage, dégraissage et autres…), que le malade mourra.

Voir un mort assis, en été, au soleil signale que le rêveur qui fait partie de la suite du souverain subira le supplice et aura le chagrin. Si le rêveur se voit transformé en soleil, il s’emparera d’un pouvoir immense, à la mesure des irradiation de la lumière solaire vue en rêve. Celui qui se voit obtenir un soleil suspendu à une chaîne, un pouvoir lui sera assigné et il gouvernera équitablement. S’il s’assoit au soleil pour se curer, le souverain lui accordera un bienfait.

Celui qui voit la lumière et les rayons du soleil s’étendre de l’est vers le couchant détiendra les rênes du pouvoir grandiose, s’il en est digne, sinon, il lui sera attribué une science qui fera de lui un être connu dans tous les pays.

S’il voit qu’il le possède, le plus grand des souverains acceptera toutes ses paroles.

S’il voit un beau soleil illuminant se lever sur lui, son pouvoir se renforcera, au cas où il est gouverneur, il obtiendra un bien du plus grand souverain au cas où il est prince, obtiendra des vivres licites s’il est un des sujets du souverain. La femme dans ce cas-là obtiendra de son mari des choses qui lui feront plaisir.

Si le soleil se lève dans la demeure du rêveur, il obtiendra de grands profits, s’il est commerçant. S’il est désireux de se marier, il aura une belle femme, et s’il s’agit d’une rêveuse, elle se mariera et son mari la verra avec générosité. La clarté du soleil indique la vénération et la justice du souverain.

Celui qui entend le soleil lui parler, le souverain lui attribuera l’éminence. Si le rêveur voit le soleil se lever pour lui éclairer seulement sa tête, il tirera profit d’une grande affaire et d’une vie totalement aisée. S’il se lève pour lui éclairer les pieds, sa fortune licite proviendra de l’agriculture. S’il se lève pour lui éclairer le ventre tout en étant caché sous les vêtements du rêveur, à l’insu de son entourage, il sera atteint par la lèpre. Il en est de même pour tous les autres organes en dessous des vêtements.

S’il voit son ventre se fendre et le soleil en sortir, il périra.

Si une femme voit le soleil entrer dans ses manches et sortir par son postérieur, elle s’unira avec un souverain qui ne passera avec elle qu’une seule nuit, si le soleil se lève sur son sexe, elle s’adonnera à l’adultère.

Si le rêveur voit le soleil complètement couchant et lui, il le suivra et, il mourra. S’il se voit suivre le soleil muant mais sans être disparu, il serait captif avec le souverain.

S’il voit le soleil transformé en un homme adulte, le souverain montre sa modestie devant Dieu et devient équitable et obtient une force, et les affaires des musulmans s’amélioreront; mais s’il est transformé en un jeune homme, la condition des musulmans s’affaiblira et le souverain opprimera ses sujets. S’il voit du feu sortir du soleil et brûler ce qui l’entoure, le souverain tuera des gens de sa cour; s’il voit le soleil, devenir des braises la corruption régnera dans le royaume; et s’il le voit devenir jaune, il mourra; s’il le voit noirci, il sera vaincu, et un malheur s’abattra sur lui; enfin son désir sera raté, si le soleil disparaît. La lutte pour s’approprier le soleil désigne la lutte pour le pouvoir.

L’amoindrissement des rayons du soleil annonce la diminution de la vénération du souverain.

Celui qui se voit manger le soleil, mènera une vie bondée de chagrin; si un souverain voit un tel rêve, il mourra, et celui qui obtient une partie de la lumière du soleil, Dieu lui accordera un trésor et une fortune colossale; et celui qui voit le soleil tomber sur son lit, tombera malade et son corps sera victime d’inflammations; s’il voit le soleil lui faire du bien, son rêve indique la fertilité et l’aisance, ainsi que la santé pour un grand nombre de gens.

Si le soleil lui prend ou lui donne une chose, ce rêve est inlouable.

Si le rêveur voit le soleil tel qu’il est c’est un bon signe; mais s’il lui manque quelque chose ou s’il y a un surplus ce serait porteur d’un mauvais signe.

Si un homme fuit la chaleur du soleil et se réfugie dans l’ombre, il sera débarrassé d’un chagrin. S’il a froid à l’ombre et s’installe au soleil, sa pauvreté prendra fin, car le froid désigne la pauvreté.

S’il s’approprie le soleil alors qu’il est tout à fait noir, le souverain va recourir à lui pour qu’il lui résolve un problème.

Celui qui se voit maître du soleil, de la lune et des étoiles rassemblés, irradiants en un seul endroit, ses paroles seront approuvées par le souverain, le ministre et les chefs; s’il n’y a point de lumière, ce rêve n’indique rien de bon, pour le rêveur. Si le soleil et la lune se lèvent sur lui, ses deux parents seront satisfaits de lui; mais s’ils sont privés de rayons, ses parents seront en colère contre lui.

S’il voit un soleil et une lune, à sa droite, à sa gauche, devant ou derrière lui, un souci, une peur, un malheur ou une défaite s’abattront sur lui et l’exhorteront à prendre la fuite.

La noirceur et l’obscurcissement du soleil, de la lune et des astres modifient les bienfaits de la vie.

L’éclipse solaire désigne un événement qui se passera au souverain.

Celui qui voit des nuages cacher le soleil jusqu’à ce que sa lumière soit épanouie, son rêve désigne que le souverain tombera malade; s’il voit le soleil immobile dans les nuages et n’en sorte pas; le souverain périra. Il se peut que le soleil désigne un des savants, si les nuages se dissipent, le chagrin du rêveur se dissipera aussi.

Vision de la lune, des étoiles

la lune c’est le ministre du plus grand souverain, ou un souverain de grade inférieur au plus grand souverain, les astres qui l’entourent symbolisent des soldats, ses demeures et ses maisons, ses épouses et ses esclaves.

La lune peut également représenter le savant, et le jurisprudent et tout ce que les signes vus en rêve indiquent, car elle guide les gens marchant dans l’obscurité et éclaire les ténèbres. Elle peut également désigner l’enfant, l’époux ou le maître, la femme et la fille, car sa beauté et sa clarté sont comparées aux belles personnes hommes ou femmes, et on dit un tel est aussi beau que la pleine lune ou la demi-lune.

L’interprétation des récits des rêves, liés à la lune, est pareille à celle qui se rapporte au soleil et qui a déjà été mentionnée.

Il se peut qu’elle désigne l’excédent et la déficience, car elle est parfois complète, et parfois manquante à l’instar de la fortune, des œuvres et des corps, selon ses évolutions par exemple; si un malade la voit apparaître au début du mois, il guérira de sa maladie; s’il la voit au cours du mois, ses jours sont comptés et l’heure de sa mort s’approcherait proportionnellement aux jours restants du mois qui peuvent être des jours, des semaines, des mois ou des années qui seront désignés par des signes présents en rêve et en réalité.

Si la lune apparaît au début du mois ou apparaît à une personne qui souffre de l’absence d’une personne, celle-ci a quitté l’endroit où il se trouve et rentrera chez lui. Si cela arrive à la fin du mois, son voyage l’éloigne de sa patrie.

Celui qui la voit, en rêve, chez lui dans son giron ou à sa main, aura un ou une partenaire dont la beauté est proportionnelle à la lumière et à la clarté de la lune.

Si un homme assiste au coucher de la lune, l’affaire tant bonne que mauvaise qu’il recherche est devenue dépassée; si la lune se lève, l’affaire n’est encore qu’à ses débuts.

Celui qui voit la lune pleine et lumineuse à l’endroit qui lui est réservé au ciel, il serait le ministre du souverain qui fait bénéficier les gens de cet endroit. S’il regarde la lune et y voit son image, il mourra, s’il se voit accroché à la lune, il aura un bien du souverain. Si un souverain voit la lune s’obscurcir, ses sujets lui font du tort et le dénigrent.

Celui qui voit que la lune est devenue un soleil, il obtiendra des bienfaits, de la puissance, et de la fortune de la part de sa mère ou de sa femme; s’il se met en accord avec la lune, ce rêve désigne les voyageurs, les astrologues, et les matelots, à cause de son humidité et de son mouvement et parce que l’astrologue sait bien les besoins de la lune.

Si la lune se voile, l’interprétation relative au soleil dans ce cas-là est de même valable.

Le croissant de lune désigne aussi le souverain, le captif, le commandant d’armée, le nouveau-né sortant de l’utérus de sa mère et poussant son premier cri ainsi que la nouvelle urgente, l’invasion provenant de l’endroit d’où le croissant s’est levé. S’il se lève d’un endroit autre que le sien et accompagné d’obscurité, de pluie de sang, de chéneaux coulant sans pluies, il symbolise le retour de l’absent, et désigne que le muezzin monte au minaret car les gens le regardent, le désignent du doigt et lui répondent avec des glorifications et des louanges. Il désignerait aussi l’orateur sur l’estrade, le noble crucifié. Il se peut aussi qu’il signale l’heure de la mort et la permission du remboursement des dettes dues par ou à l’homme qui rêve.

Celui qui voit un croissant se lever à l’orient ou à l’occident et les gens le regarder sans être à la première nuit ou à la dernière nuit du mois, aura un bien ou assistera à une invasion qui apporterait aux gens une chose réputée venant du lieu de son lever. Si ce croissant est lumineux et éclairant, et les gens louent Dieu et le glorifient, cette chose serait bonne. Que dire alors si des faisceaux de lumière s’en dégagent? Si le croissant est obscur, fait en cuivre ou a la forme d’un serpent ou d’un scorpion, le rêve ne présage aucun bien; s’il s’agrandit ou circule dans le ciel, cet état durera et s’étendra. Mais s’il s’amoindrit ou disparaît, les signes qui indiquent l’approche de sa disparition n’existent plus.

S’il désigne le rebelle, il signalerait sa destruction, son péril et la disparition de tout ce qui le concerne.

Si le rêveur le voit en exclusivité dans sa demeure ou le voit descendre jusqu’à lui, le tient ou tombe dans son giron, le membre absent de sa famille rentra, si cela est indiqué par l’arrivée du croissant, sinon, son séjour à l’étranger se prolongera et la séparation durera.

S’il y a parmi les membres de sa famille un malade, une femme enceinte ou un prisonnier, l’interprétation mentionnée et relative à la lune s’applique aussi au croissant.

Certains disent: celui qui voit un croissant de taille normale, il aura un enfant béni, ou s’emparera d’un pouvoir honorable. S’il est un commerçant, son négoce lui fera des bénéfices.

Les croissants de lune rassemblés représentent le pèlerinage

Celui qui voit le croissant de la lune rougir, sa femme enceinte accouchera d’un mort-né. S’il voit le croissant tomber sur la terre, un savant ou un enfant du rêveur rendra l’âme. Si les gens cherchent le croissant de lune dans le ciel sans le trouver, alors que le rêveur seul le voit, celui-ci décédera.

D’autres disent: si un homme voit le croissant, il triomphera sur son ennemi.

 Les étoiles représentent les gens; celles qui suivent le genre masculin désignent les hommes, et celles dont les noms se déclinent au féminin désignent des femmes.

Les plus grandes étoiles désignent les nobles personnages, alors que les petites indiquent les gens de la populace, les garçons ou les esclaves.

 

Si l’homme qui rêve est un souverain, les étoiles indiquent ses soldats et ses disciples. S’il est un nouveau marié, les étoiles sont ses hommes, si c’est une femme, récemment mariée, les étoiles sont ses femmes.

Celui qui voit deux lunes s’entre lutter dans le ciel, à la tête de deux groupes d’étoiles, son rêve annonce la guerre entre deux souverains ou deux ministres ou deux grands hommes.

Celui que le rêve avait montré vainqueur sera défait dans la réalité, et ce, suite à l’endroit que l’étoile occupe à l’horizon et au ciel qui s’ajoutera au pouvoir que possède ce souverain sur terre. De même pour celui qui voit deux planètes se battre ayant chacune des étoiles en guise de partisans; Si les deux planètes ne sont pas assistées d’étoiles, et le rêveur les voit dans sa propriété ou sa demeure, tout en ayant dans la réalité deux épouses ou deux associés, le désaccord entre eux sera verbal ou prendra la forme d’un combat de mains.

Si une femme ou un esclave voit le même rêve ou les voit en train de se battre sur sa tête ou bien elles tombent, toutes les deux, le maître ou le mari se querelle avec son frère ou avec un honnête homme de son espèce.

Quant à l’esclave, ce rêve indique une querelle déclarée entre son vendeur et son acheteur; et en ce qui concerne la femme, un désaccord aura lieu entre ses deux fils, ses deux filles; entre son père et son mari ou bien entre son mari et son fils, au cas où un des deux astres est plus grand que l’autre.

Regarder des étoiles tomber sur la terre ou dans la mer, détruites par le feu ou avalées par des oiseaux, annonce la mort des gens ou bien un massacre se produira et sera proportionnel au nombre des étoiles.

Si un homme tient les étoiles dans son giron, les garde au ciel ou les dirige dans l’air, il s’emparera d’un pouvoir, au cas où il le mérite et sera gouverneur, juge et

mufti; et si sa situation est moins supérieure, il serait en train de s’intéresser à l’astrologie.

Si les étoiles tombent sur lui ou sur sa tête, il mourra, s’il est malade à l’état d’éveil.

Si le rêveur est créancier, et ses clients sont nombreux, ceux-ci lui rendront tout ce qu’ils lui ont dû assez rapidement; il en est de même s’il se voit ramasser les étoiles de la terre ou les cueillir du ciel, car ceci est proche de lui.

Si l’étoile tombe sur un homme qui attend le retour d’un proche absent, il retournera. Si elle tombe sur une femme enceinte, elle mettra au monde un fils célèbre et honnête.

Celui qui voit les étoiles rassemblées, réunies dans sa demeure, lumineuses et rayonnantes, connaîtra la joie et le bonheur et les nobles gens se réuniront chez lui pour une occasion heureuse.

Si elles ne sont pas lumineuses, ce sera un malheur qui réunira les nobles gens.

S’il vole une étoile du ciel, il vole une chose importante d’un souverain et cherche les nouvelles d’un honnête homme.

Celui qui se voit transformé en une étoile dans le ciel, obtiendra l’honneur et l’éminence.

S’il prend une planète, il enfantera un fils, grand et honnête.

S’il se voit tendre la main vers le ciel et prendre les étoiles, il obtiendra un pouvoir et un honneur. S’il trouve un sentier qu’il emprunte, il devra être en fuite jusqu’à sa mort.

S’il voit Vénus ou Jupiter apparaître, il connaîtrait l’abondance.

Celui qui se voit monter une planète aura une souveraineté et un pouvoir, un bien et un bienfait.

Celui qui voit les planètes sous son toit, cette vision n’est plus de bon présage et désigne la ruine ou la mort du maître de la demeure.

Celui qui se voit sucer les planètes, obtiendra des savants un savoir.

Les Pléiades représentent l’homme décidé qui sait bien prédire l’avenir car si elles apparaissent à l’aube, elles annoncent le début de l’été; si elles sont au point culminant de la voûte céleste, elles désignent le milieu de l’été; et si elles apparaissent au crépuscule, elles désignent le début de l’hiver. Si elles prédisent corruption de la foi, elles désignent un prêtre impie; mais cet homme serait croyant si elles signalent le commerce. Si un homme voit les Pléiades tomber, son rêve annonce une hécatombe dans les bestiaux et la perte des fruits.

Parmi les cinq grandes planètes, Saturne figure le bourreau du souverain;

Jupiter représente son trésorier; Mars son ministre de guerre;

Vénus sa femme;

Mercure son scribe.

Quant au Canopes, il désigne un précepteur et était même un monstre.

 Sirius était objet de culte au dépens de Dieu, et son interprétation est toujours une œuvre fausse.

 La grande Ourse figure un homme honnête et savant, car elle oriente et guide les gens de voyage dans les ténèbres de la terre et de la mer.

Celui qui voit les planètes disséminées du ciel verra la mort des souverains et assistera à une guerre qui causera la mort d’un groupe de soldats. S’il voit l’orbite céleste le fait tourner ou bouge, il voyagera, et passera d’une demeure à une autre et ses conditions se modifieront.

Celui qui se voit transformé en étoile qui guide les gens, ceux-ci auront besoin de ses conseils pour mener leurs affaires au bon port.