Vision des différentes parties du corps

On dit que les creux de l’omoplate épais et bien musclé désignent une virilité et une force dans la gestion des affaires, et pour les prisonniers, ce rêve présage la longue durée de leur séjour en geôle et leur patience à supporter le poids de leurs chaînes.

Si le rêveur voit ses omoplates affectées d’un défaut, ses frères tomberont malades ou mourront, car les omoplates figurent les frères.

Un homme a rêvé qu’il voulait voir, en vain, l’une de ses deux épaules; il est devenu borgne de ce même œil qui n’a pas pu voir l’épaule.

La main droite figure toujours le moyen de gagner la vie et la fortune pour le rêveur, elle est aussi son aide à être charitable.

La longueur de la main désigne le triomphe pour un gouverneur, le profit pour le commerçant et l’ingéniosité pour un marchand.

On dit que la longueur des mains de l’imam et leur force désignent la puissance de ses assistants, et la longue vie.

S’il les voit grosses, sa fortune s’améliorera. S’il les voit transformées en marbre, il aura une longue vie heureuse.

On dit aussi que les mains saines et belles indiquent que l’homme donne et prend à juste mesure, on dit encore: La main droite représente les hommes parents et la main gauche les femmes parentes.

S’il voit qu’il a perdu une de ses mains, cela signifie qu’il perdra un de ses parents qui s’absentera ou mourra.

S’il se voit enfouir sa main sous son aisselle et la retirer illuminée, il obtiendra un savoir s’il en est digne, un profit s’il est commerçant; mais si elle est retirée enflammée, il connaîtra la puissance, la victoire et la gloire dans le règlement de ses affaires, et si en la retirant imbibée d’eau, son rêve indique la richesse.

Une main supplémentaire, dans le rêve, traduit un surplus de pouvoir et de force, elle désigne aussi un enfant et le retour d’un absent, ou la naissance d’un frère.

S’il se voit gaucher, il confrontera des difficultés dans son travail; et s’il travaille avec sa main gauche avec peine, il obtient enfin ce dont il a besoin. Les mains tendus en rêves indiquent la générosité.

S’il se voit marcher sur les mains, il compte sur quelques parents.

S’il se voit en train de voir avec les mains comme si elles étaient des yeux, il s’adonne à l’attouchement sur des personnes qui lui sont interdites par l’inceste. Celui qui voit sa main droite lui parler de bonnes paroles, sa vie s’améliorera, et s’il voit la gauche lui parler de bonnes paroles, ses parents le remercieront; mais si l’une ou les deux mains lui parlent des paroles de reproche, ce rêve indique qu’il a effectué un mauvais acte.

S’il se voit sa main droite en or, son associé ou sa femme périra.

S’il voit sa main devenue celle de son souverain, il s’emparera d’une autorité et sera juste ou injuste selon le comportement du souverain vu en rêve.

S’il voit qu’il a deux ailes, il aura deux fils.

Le bras est un frère; celui qui voit un surplus dans son bras, les affaires de son frère ou son fils majeur, seront menées à bon port.

S’il voit un défaut dans son bras, une calamité s’abattra sur l’une de ces deux- là, et sera équivalente au défaut ou au surplus.

Les avant- bras, dans l’interprétions des rêves sont deux membres de la famille ou deux amis tels que les frères et le fils majeur sur lesquels on pourra compter.

Si un homme voit les avant- bras nus d’une femme, ce rêve désigne la vie présente, conformément au hadith du Prophète (qu’Allah le bénisse et le salue), appelé le hadith de l’ascension. La douleur de l’avant- bras, en rêve, annonce la tristesse, l’échec des actions réalisées grâce à la main, et indique aussi l’absence des serviteurs.

Les poils sur l’avant- bras désignent l’endettement.

La paume ouverte symbolise dans le rêve l’étendue de la vie présente; la paume fermée désigne les difficultés de cette vie présente.

Les poils sur la paume est une dette et l’annonce d’un chagrin.

Certains disent que c’est l’argent qui s’échappe de sa main, et les poils sur le dos de la main sont de l’argent perdu.

Les doigts représentent les neveux, fils du frère, si l’on retient que la main figure le frère. Si les doigts se sont enchevêtrés, rendant toute activité impossible, ce rêve dévoile la pauvreté ainsi que l’occupation par les affaires des habitants de la maison, et des neveux, fils du frère, qui craignent pour leur vies mais prétendent avoir repoussé tout danger.

On considère que les doigts de la main droite signifient dans le rêve les cinq prières: Le pouce la prière de l’aube ( = Fajr), l’index la prière du milieu de la journée (Dhohr), le majeur la prière de l’après- midi (‘Asr), l’annulaire celle du crépuscule (Maghrib), et l’auriculaire celle de la tombée de la nuit (‘icha). Si les doigts sont courts, ce rêve marque que le rêveur manque à ce devoir par paresse. Et la longueur des doigts signifie la persévérance dans la prière, et la perte d’un doigt désigne que le rêveur est en train de négliger la prière que ce doigt représente.

S’il voit un doigt à la place de l’autre, c’est qu’il est en train de célébrer la prière désignée au moment de l’autre.

S’il se voit mordant le doigt d’une personne, ce rêve indique que l’homme mordu est impoli et la sévérité exagérée du mordant qui a voulu ainsi le punir.

S’il voit le lait jaillir de son pouce, et le sang de son index, et s’il boit, en songe, de ces deux liquides, ce rêve indique que le rêveur copule avec la mère ou la sœur de son épouse. Le claquement des doigts désigne l’échange des paroles désagréables parmi les proches du rêveur.

Si le souverain voit ses doigts plus longs que la normale, son songe désigne que sa cupidité, et sa tyrannie augmenteront et son équité sera modique.

Si on voit les ongles selon leur apparence normale, le rêveur verra l’amélioration de la foi et de la vie présente. La manipulation des ongles indique l’inclinaison du rêveur à la ruse. Les ongles beaux et longs désignent une fortune, une parure, la préparation des armes pour affronter un ennemi, un argument et de l’argent qui l’aidera à se protéger de son inimité.

Si les ongles sont tellement longs qu’on craint d’être cassés indique qu’un autre que lui se chargera de l’échec d’une affaire que le rêveur n’a pas suggérer, en utilisant sa capacité avec exagération.

S’il les lime, exécutant l’ordre d’un vieillard, il paie l’aumône légale de la rupture du jeûne.

Et son extase l’ordonne de se protéger et de protéger sa puissance.

La teinture des doigts de l’homme au henné annonce son assiduité à célébrer les louanges d’Allah au moyen de son chapelet. La teinture des doigts de la femme au henné signifie des bienfaits de son mari pour elle, s’il voit sa femme teindre ses doigts sans que la teinture soit collée à sa main, il n’affichera aucune affection envers elle.

Si l’homme voit sa paume teinte avec laideur, il gagnera sa vie dans la peine.

Si sa main droite est teinte d’une manière disgracieuse, il tuera un homme, et s’il voit que ses deux mains sont teintes avec du henné, il montre ce que sa main détient, en bien ou en mal; de sa fortune, de son profit ou de son métier.

S’il voit que ses deux mains sont tachetées du henné, il entreprendra une ruse pour dérober quelques meubles de sa demeure afin de les vendre pour assurer sa subsistance car son revenu est médiocre, son ennemi se réjouira de son malheur, et il sera humilié.

Si une femme voit sa main tachetée, elle usera une ruse pour se parer dans un but licite; si les taches sont faites avec de l’argile, on saura qu’elle manie souvent le chapelet pour célébrer les louanges d’Allah. Si elle voit les taches de la teinture se mélangeant, une catastrophe s’abattra sur l’un de ses enfants. Si elle voit que sa main est teinte ou tachetée d’or, elle offrira sa fortune à son mari ou elle connaîtra de celui- ci une source de joie.

Si quelqu’un se voit les mains teintes ou tachetées d’or, il commettra un acte de vol qui le fera perdre son argent ou son revenu.

Quant aux poils de l’aisselle, ils désignent, s’ils sont longs, la satisfaction d’un besoin, ils désignent également la foi et la générosité du rêveur.

S’il voit les poils de son aisselle très touffus, il serait un homme qui poursuit, patiemment, l’accumulation des richesses, dans les domaines de la science, de la souveraineté, du commerce, et autres, sans recourir au sens de la virilité et de la religion. S’il voit sous les aisselles très peu de poils, il aura une famille nombreuse.

Le dos constitue l’appui de l’homme, sa valeur, et le refuge et le siège de la force. Si le rêveur voit son dos courbé, il sera alors atteint de calamité. On dit aussi que c’est l’indice de la canitie.

La vision du dos d’un ami indique son éloignement et son abandon. Le dos de l’ennemi annonce qu’il sera assuré d’être hors du mal de cet ennemi. Le dos d’une vieille femme indique la fuite de la vie présente et éphémère. Le dos d’une jeune fille annonce qu’un peu de retard précède la réalisation d’un projet.

Le dos d’une femme d’âge moyen désigne la recherche d’une chose dont la réalisation est loin d’être facile, pour le rêveur, et cette femme sera chargée de la réaliser.

L’épine dorsale représente le siège de la gravité, des enfants et de la force.

Si l’homme voit son échine forte, il sera doté de sagesse et on dit qu’il aura un enfant fort.

On dit aussi que l’épine- dorsale désigne un homme intransigeant sur lequel on peut compter. La haute stature, selon la bonne mesure, est louable dans le rêve.

Si elle est démesurée, elle annonce l’approche de l’Heure de la mort.

De même, si elle est plus petite que la normale, elle indique la vie courte et la richesse limitée.

 L’obésité et la force du corps représentent la fermeté de la religion et la consolidation de la foi.

S’il voit que son corps est pareil à celui d’un serpent, il dévoilera son inimité cachée jusque- là. S’il se voit pourvu d’un postérieur comme celui d’un bélier, il aura un enfant fortuné qui lui survivra.

Celui qui voit un surplus dans son corps, sans que cela soit nuisible, il aura une augmentation des bienfaits.

Les poils du corps, poussant, en rêve annoncent pour un homme que sa femme tombera enceinte. Si un homme affligé voit pousser sur son corps des poils abondants, ses malheurs augmenteront, par contre, s’il voit la chute des poils de son corps, ses malheurs se dissiperont. Mais pour un heureux, les poils abondants sur le corps désignent l’augmentation de son bonheur et de sa richesse, et les tombants indiquent la disparition de sa richesse.

Pour un homme riche, l’augmentation des poils du corps représente la fortune; pour le pauvre, des dettes accumulées.

S’épiler avec de la nawra (= matière d’épilation), pour un riche annonce la disparition de sa fortune; et pour le pauvre, l’acquittement des dettes par l’effort, et la peine après les réclamations.

Si un homme voit, en rêve, les poils couvrant son corps, de couleur blanche, il perdra une partie de sa fortune, au cas où il est riche, et sera sur le point de la faillite; s’il est pauvre, il lui sera possible de se débarrasser de ses dettes. Mais si les poils du corps sont devenus pareils à ceux d’une bête de somme ou de fauve, ceux qui sont auteurs de tel rêve doivent s’attendre à subir de dures épreuves.

La poitrine étroite désigne, en rêve, l’égarement. Si un des «gens du Livre» voit sa poitrine, il subira des pertes d’argent. On dit que la largeur de la poitrine désigne la générosité du rêveur, alors que la poitrine étroite signifie son avarice. Les poils abondants sur la poitrine annonce au rêveur les poids d’une dette, mais s’il voit que sa poitrine est transformée en pierre, il aura un cœur dur.

Le sein figure dans le rêve, la femme du rêveur et sa fille, s’il est beau, elles le sont; s’il est laid, elles le sont encore.

Rêver d’une femme suspendue par son sein désigne qu’elle s’adonne à la fornication et qu’elle aura un enfant illégitime, car le Prophète (qu’Allah le bénisse et le salue) a dit: «Au cours de la nuit de mon voyage nocturne, j’ai vu une femme suspendue par son sein, j’ai demandé à Gabriel: Qui est cette femme? Il m’a dit: «C’est une enfant née de l’adultère».

On rapporte qu’un homme a vu en rêve que ses deux seins sont devenus lactifères.

S’il est célibataire, il se mariera et aura des enfants, s’il est pauvre, il sera mieux nanti, s’il est jeune, sa vie se prolongera, mais si la jeune femme voit un tel rêve, elle sera enceinte et mettra un enfant au monde.

Quant à la vieille femme, elle s’appauvrira et perdra sa fortune, la fille vierge qui voit un tel rêve se mariera, et la petite fille décédera.

 

Si les seins de l’homme s’allongent jusqu’à toucher la poitrine, ce rêve indique une passion désapprouvée par Dieu ou la mort des enfants du rêveur, s’il n’a pas d’enfants, le rêve annonce la pauvreté et le chagrin. Si le sein de la femme s’allonge et dépasse la normale, elle aura un extrême chagrin; parce que les femmes se tirent les seins et les gratinent quand elles sont atteintes d’un malheur.

Quant au rêveur qui se voit tétant le sein d’une femme, il tombera malade, sauf si sa femme est enceinte, elle aura un fils. Si l’auteur du rêve est une femme, elle mettra au monde une fille.

Le ventre, vu en rêve, tant l’extérieur que l’intérieur figure la fortune du coffre, où se trouvent ses biens.

Tous ceux- ci dépendront de la taille du ventre. Si la taille du ventre est petite sans que la faim, en soit la cause, le rêve indique la fortune réduite; si le rêveur a faim, il sera cupide et aura de la fortune à la mesure de la faim sentie.

Le gros ventre signale que le rêveur pratique l’usurpation.

Celui qui se voit ramper sur le ventre, a l’habitude de s’appuyer sur sa fortune; mais s’il voit que son ventre devient réduit, il a beaucoup de bagages.

S’il se sent repu, en rêve, c’est son ennui de l’argent.

Sa soif signale une foi défaillante, alors que sa désaltération révèle de la bonne foi.

Le cœur est le courage de l’homme, sa tolérance, son audace, sa patience sa générosité, sa libéralité, sa rudesse, son bon état, et sa corruption, car toutes les activités du corps sont réglées par le cœur; il est le seigneur et l’administrateur de tout le corps.

La sortie du cœur par le ventre indique la bonne foi et la sincérité. L’épanchement du cœur est l’engagement dans la voie de la vérité.

Certains ont pu soutenir que le cœur désigne la femme du rêveur car c’est elle qui arrange ses affaires. Si le rêveur malade voit son cœur se déchirer, il guérira et sera délivré de son affliction.

Le foie, est le siège de la colère comme de la miséricorde. On dit de même qu’il désigne les enfants et la vie.

Celui qui voit, en rêve, son foie sortir de son ventre, tombera sur une fortune enfouie.

Si un homme se voit mangeant le foie d’une autre personne, il trouvera un trésor et en fera sa possession. S’il voit beaucoup de foies, cuits, grillés ou crus, plusieurs trésors déterrés seront à sa disposition. Les foies des bêtes et le foie humain, ont la même interprétation.

Si le foie d’un homme connu est mangé; c’est sa fortune qu’il perdra. S’il voit qu’il regarde dans son foie, comme dans un miroir, il périra.

La Rate forte désigne la délivrance, car c’est le soutien du corps.

Si l’on voit quelqu’un déchirer de ses dents la vésicule biliaire d’une autre personne, qui en perd la vie, ce rêve indique qu’une grande haine s’abattra sur le premier et causera sa mort; si le sang de sa victime a coulé et l’agresseur en a bu, celui- ci considère la fortune de sa victime comme licite, suite à son ignorance et son inimité.

Le poumon, en bon état, en rêve, désigne que la durée de la vie du rêveur sera prolongée; Par contre, s’il est malade, la personne concernée aura la vie raccourcie, car c’est le siège du souffle vital.

C’est dans les reins que se trouvent: La richesse, le bon- sens, l’éloquence et l’erreur. Si le rêveur les voit gras, c’est qu’il est un homme riche qui a des paroles tout à fait justes. Mais s’ils sont maigres la personne qu’ils signalent est pauvre, et a la tendance à proposer des avis erronés.

De même, il est dit que les reins représentent les liens de parenté et à leur état se rapportent les bonnes ou mauvaises relations des parents.

L’apparition des intestins ou autre chose qui se trouve dans ses entrailles indique que sa fortune stockée apparaîtra ou qu’un membre de sa famille ou lui même obtiendra un pouvoir.

Si un homme voit qu’il mange ses propres intestins, il serait en train de dilapider sa propre fortune. De même, s’il mange les intestins d’autrui ou bien toute chose qui se trouve dans ses entrailles, il en aura une fortune stockée et la dilapidera.

On dit aussi que la sortie des intestins désigne que la fille de la personne concernée se fiancera.

S’il voit ses intestins ou tout ce qui se trouve dans son ventre sortir, s’il lave son ventre et ensuite ses intestins et tout ce qui s’y trouvait lui sont rendus ou non, il mourra dans l’agrément de Dieu.

Si quelque chose sort de ses entrailles, ce rêve indique qu’il a un testament d’un défunt à exécuter, et il se mariera à la fille de ce défunt. On dit que si ce qui se trouve dans le ventre sort, la personne concernée sera diffamée.

Si un roi fend les ventres de ses sujets, les agents de souverain procéderont à des fouilles; si on prend ce qui se trouve dans leurs ventres, on confisquera leur fortune.

Celui qui se voit en train de fendre son propre ventre et ses entrailles sont à leurs places connues, son rêve est louable pour celui qui n’a pas d’enfants ainsi que pour le pauvre. Car il indique que celui qui n’a pas d’enfants il en aura, et le pauvre s’enrichira, car les enfants sont aussi importants que les entrailles.

Prendre la mesure des entrailles dans le ventre est pareil à la prise des mesures des meubles de la maison, à l’intérieur de la maison.

Si une personne voit qu’une autre personne est en train de découvrir ses entrailles, c’est un mauvais présage indiquant qu’il aura des querelles qui dévoilent des secrets mystérieux le concernant.

Si une personne voit son ventre fendu et complètement vide, sa maison se détruira, il souffrira de solitude et ses enfants périront. Si un malade fait un rêve pareil, il mourra.

Le nombril figure soit l’épouse du rêveur et sa concubine favorite soit son ambition. Toute laideur, beauté ou mauvaise condition relatives à son nombril se rapportera à ces femmes- là.

On dit que si les parents de cette personne- là sont encore vivants et elle voit en songe que son nombril est malade, ce sont ses parents qui le seront. Mais si elle n’a pas de parents, le rêve concerne son pays de naissance. Mais si cette personne est émigrée, elle regagnera son pays.

Quant à la peau et tout ce qui suit le nombril et se trouve en dessous et dessus désignent la force du corps et la possession des biens; Si une partie quelconque est douloureuse, la personne qui rêve tombera malade et s’appauvrira.

La côte désigne la femme car elle a été créée à partir d’une côte, si quelque chose lui arrive, elle arrivera à la femme aussi.

Les parties pudiques, situées entre le nombril et les genoux indiquent quand elles sont nues que le rêveur sera diffamé et les ennemis s’en jouiront.

Si l’homme voit qu’il les montre totalement ou partiellement en ôtant ses vêtements, une partie équivalente de la nudité paraît de lui.

S’il porte peu de vêtements assez suffisants à cacher ces parties- là, c’est qu’il se consacre à une affaire assidûment; Si cette affaire concerne la religion, il atteindra un degré élevé d’assiduité dans les bonnes œuvres et la religion.

Si cette affaire concerne un péché, il atteindra le plus bas degré de la désobéissance du Seigneur.

Si quelqu’un ne sait pas si son dépouillement est vu en songe, c’est une dévotion à la religion ou un péché, mais s’il voit qu’il se déshabille sur la place d’un marché ou en public, et ses parties pudiques apparentes et les voit avec ses propres yeux, en ressentant de la honte et lui reste une partie de ses habits, mais ne voit rien qui montre un signe relatif aux œuvres de charité, il sera diffamé, et n’aura aucune bienfaisance.

S’il ne voit pas ses parties intimes et ne ressent de sa nudité nulle honte, il sera délivré d’un mauvais pas qu’il traverse au moment où il a fait son rêve.

S’il est malade, Dieu le guérira, s’il est endetté, ses dettes seront versées, ou apeuré il sera en sécurité.

Si aucun habit ne couvre son corps, il désespérera de celui qui lui espérait, il sera démuni d’un pouvoir ou bien une chose à laquelle il se tient se gâtera.

Tout cela arrive si ses parties pudiques sont découvertes, et ressent de la honte à cause de sa nudité, mais si les parties déjà citées ne sont pas apparentes et il n’en ressent pas de la honte, le changement d’état déjà décrit indique qu’il est en sécurité et aucun ennemi n’aura aucune raison de se réjouir si Dieu le veut.

Le dépouillement accompagné d’un travail, dévoile sa patience et l’obtention de ce qu’il désire.

Celui qui se voit nu, complètement dépouillé de ses habits, c’est qu’il a des ennemis à l’endroit même où il s’est vu en train de les vaincre.

Si ces parties intimes ne sont pas découvertes, il ne les vaincra pas. S’il couvre ses parties avec une chose ou avec sa main, il se soumettra à eux et fuira devant eux. S’il voit un tablier au milieu de son corps, il se consacre au culte.

S’il se consacre à l’obtention d’une chose, il obtiendra cette chose proportionnée annuellement à sa consécration.

Quant à la nudité non accompagnée d’un travail, elle indique une épreuve, l’abandon d’une obéissance, et la diffamation de l’honneur.

Le membre viril désigne la réputation de l’homme, son honneur ou sa descendance; toute augmentation ou manque relatif au membre s’applique à ces interprétations.

On dit que si l’homme le voit plus que sa taille normale, il sera accablé de soucis.

S’il voit qu’il a deux membres, il obtiendra un enfant supplémentaire à ses enfants, une réputation renforcée de son honneur; s’il l’arrache, ou en arrache une partie de sa main puis il la rend à sa place, il perdra un fils, et il obtiendra un remplaçant, et perdra sa fortune puis la récupérera; s’il le voit tranché et perdu, le songe annonce sa mort ou la mort d’un de sa descendance; car sa réputation sera rompue après sa mort. Son érection indique l’intensité de la chance, son activité et l’étendue de sa vie.

Si son membre est tranché, un terme sera mis à son nom, et à sa réputation dans le pays ou le quartier ainsi qu’à tout ce qui représente la sécurité et le bien sans qu’il y ait un signe de la mort.

Si le membre diminue ou augmente, grossit ou amincit avec un seul bout, en général son interprétation se rapporte aux enfants et à la descendance.

S’il se ramifie et a peu ou beaucoup de rameaux, l’interprétation, en général, touchera à son honneur et sa renommée parmi les gens car les rameaux signifient sa renommée étendue.

La faiblesse du membre désigne la maladie des enfants ou prévient qu’il est sur le point de perdre sa gloire.

S’il se voit en train du sucer le membre d’un homme ou d’un animal, il vivra à l’ombre de l’autre homme.

S’il se voit asexué, sa religion sera plus solide.

Si ses parties pudiques sont apparentes mais il ne les regarde pas, n’a point honte et personne ne les regarde, il échappera à une chose qui faillit être la cause d’un malheur comme une maladie, un souci, une peur ou une dette.

L’éjaculation désigne la réalisation des espérances; l’obtention d’une fortune allant d’un dinar à cent mille de dinars, et cela dépend de l’importance de l’homme parmi les gens.

Celui qui se voit nouer son membre viril mènera une vie dure et ses affaires seront difficiles, et sa descendance sera la risée du monde.

S’il voit son membre viril enfoui dans son ventre, il retiendra un témoignage sous secret.

S’il se voit embrassant son pénis, et n’a pas d’enfants, il aura des enfants; et s’il en avait déjà, mais ils sont absents, en voyage, ils retourneront et il les embrassera.

Une femme a vu des poils sur le pénis de son fils. L’interprète qu’elle a interrogé sur le sens de rêve a prédit au garçon une mort imminente. Peu après, l’enfant décéda en réalité.

Le sexe de la femme figure la délivrance.

Si elle voit de l’eau entrer dans son sexe, elle aura un fils. Si elle voit son sexe fait en fer ou en cuivre, ce rêve désigne qu’elle doit ne plus espérer à obtenir ce qu’elle désire.

Si un homme se voit manipulant le sexe d’une femme, il obtiendra une délivrance de cette femme, mais cette délivrance accuse un manque et une faiblesse.

S’il se voit mordre le sexe d’une femme inconnue, il aura une délivrance relative à sa vie présente.

S’il voit le sexe d’une esclave, on lui accordera un bien et une délivrance.

S’il touche le sexe de sa femme et que son sexe est fait en cuivre massif, il lui demande de lui apporter une délivrance mais il désespère d’elle. S’il voit le sexe de sa femme sans qu’elle se rende compte, il souhaite un bien et une affection qui iront à son ennemi; si le sexe féminin est petit, il vaincra son ennemi, mais s’il est volumineux, il sera vaincu par son ennemi.

Celui qui voit son pénis, se transformant en sexe féminin, il perdra sa force et deviendra faible.

S’il voit sa femme munie d’un pénis pareil à celui de l’homme, si elle a un enfant ou enceinte son enfant atteindra l’âge de la puberté et dominera les membres de sa famille; et si elle n’a pas d’enfants et n’est pas enceinte, elle n’enfantera jamais, et même s’il lui arrive d’enfanter, son enfant mourra avant l’âge de la puberté. L’interprétation de ce rêve pourra concerner son tuteur ou son maître, qui aura une bonne réputation et un honneur à la mesure du pénis du rêve.

Si l’homme se voit, en rêve doté d’un sexe de femme, il sera humilié et soumis: S’il se voit que quelqu’un pénètre ce sexe, celui- ci atteindra l’objectif qu’il recherchait du rêveur ou de son homonyme s’il n’a pas lieu d’être.

On dit que si le sexe de la femme se transforme en un sexe d’homme, elle serait une femme connue par la grossièreté de la langue et de ses obscènes paroles adressées à son mari.

S’il voit suçant le sexe d’une femme, il obtient une délivrance qui sera peu limitée.

Celui qui regarde ou touche le sexe d’une femme ou autre avec volupté fera un commerce répugné.

Les testicules figurent les maillons faibles par lesquels les ennemis prennent prise sur lui.

S’il voit ses testicules coupés sans qu’ils soient puants ou affectés d’un mal précis, ses ennemis remporteront la victoire et leur victoire sera proportionnelle à la partie coupée.

S’il voit ses testicules grossir ou posséder une force supérieure à leur valeur, il sera inaccessible et aucun ennemi ne pourra lui causer du mal.

Il se peut que les testicules coupés indiquent que l’homme n’aura pas de filles, si la vision contient un bon présage, parce que les testicules symbolisent les filles, et c’est le testicule gauche qui donne le fils; C’est bien pourquoi le rêveur qui voit son testicule coupé apprendra la mort de son fils et n’aura plus jamais d’enfants.

S’il fait don de son testicule avec bienveillance à un autre et que celui- ci s’éloigne de lui, il mettra au monde un enfant illégitime qui sera attribué à quelqu’un d’autre; et s’il voit ses deux testicules dans les mains d’un homme connu, ce dernier le vaincra.

Si cet homme- là est jeune, il serait son ennemi.

S’il voit qu’une tumeur atteint ses testicules, il acquérir une fortune qui demeurera toujours convoitée par ses ennemis.

Un homme a vu qu’il avait, en rêve, dix membres virils mais qu’il est privé de testicules; L’interprète consulté lui a dit: Tu auras dix fils et aucune fille.

L’aine peu poilue est appréciée dans la Tradition du Prophète, mais si on rêve que l’aine est très poilue, il s’emparera d’une fortune et un pouvoir d’une personne non- arabe.

S’il voit qu’il regarde son aine sans y remarquer de poil, comme si aucun poil n’y a poussé, sa fortune sera scellée et il subira de grandes pertes.

Si au contraire, il y voit des poils tellement longs qu’ils trament au sol, une grande fortune lui parviendra mais sa foi sera corrompue, et il perdra des années et la prouesse.

Le postérieur figure la fortune de la femme.

Si le rêveur voit que sa femme possède un gros postérieur, c’est qu’elle a beaucoup d’argent.

S’il voit son propre postérieur gros, il dominera grâce à la fortune de sa femme et il en tirera des profits.

S’il voit un homme se découvrir et lui montrer son postérieur, il lui donne une nourriture grasse et un profit puis contrôle ses désagréments.

S’il voit un jeune homme lui montrant son postérieur, il en aura une fuite; mais s’il voit un vieil homme connu de la part du rêveur, le même individu lui fera subir dans la vie réelle des désagréments; et s’il est inconnu, il aura des désagréments sans en tenir compte.

Si un homme le découvre jusqu’à dévoiler son postérieur, il causera un scandale dans sa famille.

S’il voit en rêve, une femme à qui a découvert son postérieur jusqu’à voir son anus, la chose attribuée à cette affaire- là est sur le point de se dissiper et il lui incombera une créance causée par un commerce ou un pouvoir.

Celui qui pénètre son membre dans l’anus d’une femme, il demande une chose illégitime sans aucun profit, car pénétrer le pénis dans l’anus n’est pas chose fructueuse.

Celui qui se voit en rêve, tirer sur son postérieur ou son anus, il se verra tenté de commettre un péché.

Quant à la cuisse, elle figure la tribu de l’homme.

S’il voit sa cuisse coupée et éloignée de lui, il s’éloignera de ses siens et de sa tribu, et mourra à l’exil car lorsque la cuisse est coupée, il lui serait impossible de la mettre en place par le plâtre, ainsi il ne pourra jamais revenir dans sa famille.

S’il voit ses deux cuisses se transformer en cuivre, sa tribu osera commettre des péchés.

La ligament figure le seigneur de son peuple, ou le lien qui réunit les membres de la parenté.

Les vaisseaux sanguins représentent la famille du rêveur; tout ce qui rapporte à ces membres, de beauté ou de dépravation, se rapporte de même à ces gens- là.

S’il se voit, en rêve, saigner un vaisseau sanguin en opérant une incision horizontale; un membre de sa famille dont l’importance équivaut à celle de ce vaisseau- là trouvera la mort, il se peut aussi que le rêveur lui même sera éloigné de ses parents par la mort, au cas où l’interprétation de ce songe annonce une calamité ou un péché.

Si l’interprète répugne à donner un tel avis, il peut annoncer une séparation qui éloigne le rêveur de sa famille, et cette séparation peut ne pas être nécessairement la mort.

Le genou figure l’effort et la peine de l’homme, pour assurer sa propre subsistance. Si un malheur s’abat sur le genou, l’interprétation s’oriente vers ce thème. Si la peau couvrant le genou est dure, le rêve désigne la persévérance dans la recherche de la subsistance. Si le genou est écorché, le rêveur affronte l’augmentation de l’effort et de la peine.

Si la peau couvrant le genou est épaisse ou enflée, le rêveur obtiendra de l’argent suite à une grande fatigue.

Si le malade voit son genou douloureux ou malade; il mourra.

On dit aussi que l’interprétation des genoux dépend de la force du corps, à son activité et la qualité de ses fonctions. C’est pourquoi, quand ils sont sains et forts, le rêveur effectuera un voyage ou fera toute autre activité. Si par contre, ils sont malades ou douloureux, l’activité du rêveur sera alourdie.

Le pied désigne tout ce qui soutient un homme, sa fortune et sa subsistance sur lesquelles il compte.

La jambe peut désigner l’âge de l’homme.

S’il voit sa jambe en fer, son âge se prolongera et sa fortune durera; mais s’il voit sa jambe en verre, c’est que la mort le guette, son argent sera perdu avec ses ressources, car, le verre n’est pas durable.

S’il voit son pied coupé, la moitié de sa fortune sera perdue; et si tous ses pieds sont amputés, il perdra sa fortune et sa force ou mourra, au cas où ils s’éloignent de son corps.

On dit également que les deux pieds désignent les deux parents. La marche à pieds nus annonce la fatigue et la peine.

On affirme que celui qui se voit doté de plusieurs pieds, son voyage sera facile, s’il est en voyage, et il aura du bien. S’il est pauvre, il obtiendra une richesse; s’il est riche, il sera malade.

La vue des deux pieds teints de henné et piqués de tatouage désigne pour le rêveur la mort dans sa famille et pour la rêveuse la mort de son mari.

Celui qui voit qu’il lève une jambe et tend l’autre, et que les deux jambes s’entrelacent; l’Heure de sa mort s’approche, et il affrontera une affaire difficile; de même, ce rêve signifie que le rêveur est un menteur.

Si un homme voit, en rêve, la jambe d’une femme; son rêve signale qu’un mariage aura lieu.

Si une femme dévoile sa jambe, sa foi se consolidera et verra sa situation s’améliorer.

L’osselet désigne un enfant qui s’adonne au jeu de hasard; sa fracture augure de la mort ou du chagrin, et celle du talon désigne la poursuite d’une affaire qui provoque les remords.

Le pied figure la parure de l’homme et sa fortune et ses orteils désignent ses esclaves (femmes et garçons). S’il voit quelques uns de ses orteils s’élever vers le ciel, certains

de ces esclaves ou garçons trouveront la mort.

Les poils sur les pieds signifient, en rêve, de lourdes dettes.

Le rêveur qui voit ses deux pieds s’élever dans le ciel et disparaître de sa

vue, ses deux fils mourront et celui qui se voit s’adonnant à la fornication avec son pied, il pourchassera les femmes et commettra un acte illicite.

Celui qui voit qu’il a de nombreux pieds, en rêve, cela signifie la maladie pour le riche qu’il a besoin de plusieurs pieds qui le remplacent. Ce rêve peut aussi désigner le cécité qui exige, de ceux qui en sont atteints d’avoir besoin des personnes pour les guider.

Si un homme méchant voit le même rêve, il sera mis en prison, il aura des geôlier et ne marchera plus seul.

On dit qu’un homme a vu un de ses pieds devenir en pierre, ce même pied s’est desséché plus tard.

Un autre homme se voit donner un coup de pied au roi, il marcha, en effet, sur une pièce d’un dinar avec l’effigie du roi.

Les orteils des pieds désignent, l’apparat du rêveur, ses œuvres de charité, ainsi

que l’essence de sa fortune sur laquelle il compte pour assurer sa subsistance.