La vision de Mohamed, (SAS) dans les rêves

l’Envoyé de Dieu (SAS) a dit: «Qui me voit en rêve, m’a vu en réalité,
car le Démon ne me représente jamais».

Heureux celui qui le voit en rêve. Si ce dernier était endetté, Dieu lui porterait secours pour acquitter ses dettes.
s’il était malade, il serait guéri et s’il guerroyait, il triompherait; s’il était indigent, il accomplirait le pèlerinage à la maison sacrée.

Si on le voit dans un endroit aride, il sera fertile ou dans un lieu où règne l’injustice, la justice y régnera, ou dans un lieu où la peur règne, alors ses habitants se sentiront en sécurité à condition que le Prophète (SAS) soit vu tel qu’il est. Mais s’il est vu pâle, amaigri, ou mutilé, cela indique la fragilité de la croyance en Dieu et l’apparition de l’hérésie dans cet endroit. De plus, ceci s’applique à la vision d’un vêtement râpé.

Si le rêveur se voit buvant son sang en cachette, par amour pour lui, il mourra en martyr à la guerre sainte.
s’il boit ce sang au grand jour, cela désigne l’hypocrisie de ce rêveur et sa tendance à participer au massacre des siens et à les tuer lui- même aussi.

Si le rêveur le voit malade, puis guérir, les habitants de cet endroit se rétabliront après la corruption.
s’il le voit sur une monture, le rêveur visitera son tombeau sur une monture.
s’il le voit marcher à pied, il ira visiter son tombeau, à pied.
s’il le voit debout, sa situation sera redressée et celle du maître de son temps aussi.
S’il le voit appeler à la prière dans un endroit tout en ruines, cet endroit sera peuplé.
s’il l’a vu partager son repas, il devra s’acquitter de l’aumône légale (= Zakat) de sa fortune.

S’il voit le Prophète (SAS) mort, l’un de ses descendants rendra l’âme.
S’il voit ses funérailles, dans un endroit, une grande calamité attaquera cet endroit.
S’il se voit suivre le cortège funèbre, jusqu’à l’enterrement, ce rêveur penchera vers l’hérésie.
S’il se voit en train de rendre visite à la tombe du Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) il aura une grande fortune.

S’il se voit qu’il est devenu le fils du Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) sans être vraiment de sa descendance, sa foi est pure; et par contre.
s’il se voit comme étant le père du Prophète (que le bénisse et le salue), sa foi sera fragile et faible.

Celui qui voit, en rêve, le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) lui donner quelque chose des biens de monde, ou lui donner à manger ou à boire, aura des bienfaits en quantité équivalente à celle qu’il a reçue du Prophète (que Dieu le bénisse et le salue). si le bien donné est de mauvaise nature, comme le pastèque ou autre, il sortira sauf d’une terrible épreuve, mais il subira, quand même, un mal ou une peine.

S’il se voit possédant un organe du corps du Prophète (SAS), il aurait commis un acte hérétique.