La nostalgie, ce secret du bien-être

Et si les nostalgiques avaient raison

Nouwala

Le chemin de l’école, les promenades dans la vieille voiture du grand-père, les repas passés avec des êtres chers disparus, les premiers pas dans l’âge adulte, et les souvenirs se succèdent…

Des scientifiques ont exploré le sentiment à la fois doux et amer de la nostalgie, et ont découvert que ce dernier remplit une fonction positive, améliorant l’humeur et peut-être même la santé mentale. Ils constatent que, contrairement à ce qu’on pensait, le sentiment de nostalgie ne nous fige pas dans le passé et ne nous empêche pas d’avancer, il augmente, en réalité, notre esprit et notre vitalité.

La continuité de soi

Dans plusieurs expériences, lorsque les participants ont été amenés à vivre un moment mélancolique via l’écoute d’une chanson ou la remémoration de souvenirs sentimentaux. Les sujets ont signalé une perception de continuité de soi, telle que mesurée par un indice précis.

La perception de la continuité de soi, est un mécanisme d’identité qui se façonne tout au long de la vie et qui se révèle déterminant lorsqu’on prend de l’âge. La continuité de soi implique un sentiment de cohérence existentielle, elle est fortement influencée par le parcours de vie de l’individu et les événements qui le marque. C’est une perception qui serait bénéfique pour la santé et jouerait un rôle important face aux événements fâcheux.

Nostalgie, l’apport d’un sentiment de vitalité

Constantine Sedikides, psychologue à l’Université de Southampton en Angleterre affirme, dans un article publié en 2015 dans le journal de psychologie « Emotion« , l’effet positif de la nostalgie. On découvre que la nostalgie stimule la continuité de soi en augmentant le sentiment de connexion sociale. Les souvenirs sentimentaux incluent souvent des êtres chers.

Cette recherche effectuée sur des participants de différentes nations (américains, britanniques et chinois) est également allée plus loin en observant, via des questionnaires sur d’autres sentiments, que lacontinuité de soi apporte un sentiment de vitalité d’énergie et d’esprit.

Tim Wildschut, l’un des collaborateurs de Sedikides à Southampton, note qu’il existe de nombreuses façons de susciter la nostalgie, en regardant des photographies, en cuisinant certains repas, en partageant des histoires ou en jouant de la musique. Il appelle ce sentiment, que nous ressentons naturellement plusieurs fois par semaine, « une réponse immunitaire psychologique qui se déclenche lorsque vous rencontrez des petites bosses sur la route »

Les petits souvenirs spontanés

On voit souvent d’un œil critique les personnes nostalgiques, leur reprochant de vivre souvent dans le passé, mais aujourd’hui on comprends que même si le passé n’est jamais totalement rose, les petits souvenirs agréables qui s’invitent au fil des jours nous font le plus grand bien pour vivre notre présent, souvent sans qu’on le sache.

Image d'accueil : Houssein Kazma
Bibliographie :
Sites web Scientific American et Centre-Lives (Suisse)
 

Related Stories

spot_img

Discover

La Fin de l’Été

L'automne raconte à la terre les feuilles qu'elle a prêtées à l'étéGeorg Christoph Lichtenberg Par Tin-Hinan La fin de l’été est toujours marquée par...

Les Maltais d’Algérie

Quelle est donc cette voix qui m'assure et me crie Que ce monde insensé n'est...

La nostalgie, ce secret du bien-être

Et si les nostalgiques avaient raisonNouwala Le chemin de l'école, les promenades dans la vieille...

Mystère de la Croix d’Agadez

Le désert est ce moins qui donne à penser plusProverbe Touareg Un ornement particulier qu'on...

4 lieux à Alger, pour voyager dans le temps...

La ville d'Alger compte environs 19 musées nationaux et plusieurs lieux historiques, mais aujourd'hui...

Ces Jugements qui nous font mal

Si tu ne me donnes pas une occasion pour m’expliquer, alors tu mérites les...

Catégories

Comments