Ces Jugements qui nous font mal

Si tu ne me donnes pas une occasion pour m’expliquer, alors tu mérites les tourments de ce que tu as compris.

Anonyme

Ma vision des choses a beaucoup changé ces dernières années, et ce n’est pas le fruit du hasard. L’un des meilleurs changements que j’ai apportés à moi-même et qui me rend heureuse et sereine, est le fait d’avoir cessé de juger les autres.

Toutefois, ni moi ni personne ne peut prétendre avoir « zéro » jugements, un peu comme toutes les émotions caractéristiques de l’humain (peur, tristesse, colère, joie, frustration…), juger les autres est cette voix qui, du plus profond de soi-même, vient nous parler sans en être autorisée. Alors, soit on nourrit ces paroles et on leur permet d’envahir notre esprit, soit on les combat pour empêcher leur conquête sur soi. Il suffit de faire un effort pour se détourner de ces idées qui risquent de devenir obsessionnelles.

Image Peinture de rue : Charlie Yoon – Pixabay

Nos jugements viennent souvent après une constatation, une situation particulière, une image, une parole entendue ou un regard furtif, ou bien carrément après un moment d’espionnage auquel on se livre et que l’on tente de banaliser comme une simple curiosité, un péché mignon, en réalité on se ment à soi-même…

Pourtant les jugements qui en résultent ne sont pas forcément vrais. Il nous manquera d’innombrables causes qui expliqueraient cette situation, et une multitude d’éléments qui ont formé la vie de cette personne et même de la personne la plus proche à soi et qu’on ignore. Et si notre nouveau regard sur elle nous tourmente, nos gestes et nos comportements injustes qui en découleraient risquent de la blesser au plus profond de son âme.

Il y a une citation qui a été partagée en langue arabe sur les réseaux sociaux sans que l’on sache le nom de son auteur, dans laquelle il/elle dit : « Si tu ne me donnes pas une occasion pour m’expliquer, alors tu mérites les tourments de ce que tu as compris. »

Cessons de juger les autres, c’est nocif, c’est méchant. La vie connaît assez de soucis quotidiens, vivons-la avec bon cœur et sérénité, le bonheur n’est, en fait, qu’un état d’esprit.

Image d'accueil : 2102033 (Compte inactif) - Pixabay

Related Stories

spot_img

Discover

La Fin de l’Été

L'automne raconte à la terre les feuilles qu'elle a prêtées à l'étéGeorg Christoph Lichtenberg Par Tin-Hinan La fin de l’été est toujours marquée par...

Les Maltais d’Algérie

Quelle est donc cette voix qui m'assure et me crie Que ce monde insensé n'est...

La nostalgie, ce secret du bien-être

Et si les nostalgiques avaient raisonNouwala Le chemin de l'école, les promenades dans la vieille...

Mystère de la Croix d’Agadez

Le désert est ce moins qui donne à penser plusProverbe Touareg Un ornement particulier qu'on...

4 lieux à Alger, pour voyager dans le temps...

La ville d'Alger compte environs 19 musées nationaux et plusieurs lieux historiques, mais aujourd'hui...

Ces Jugements qui nous font mal

Si tu ne me donnes pas une occasion pour m’expliquer, alors tu mérites les...

Catégories

Comments