Et si l’amour ne venait pas du cœur !

Par Tin-Hinan.

De tout temps, l’amour a fait couler beaucoup d’encre, la preuve : on en parle aujourd’hui sur Nouwala. Et oui ! L’amour s’empare de nos esprits !

On dit que le cœur a des raisons que la raison ne connaît pas, ce qui a poussé la science à se pencher sur ce thème très mystérieux jusque là. Et pour connaître les résultats des recherches scientifiques sur l’amour, une petite investigation s’impose dans les articles relatifs à ce sujet disponibles sur internet, et en voila un bref résumé :

Après multiples observations et expériences, les chercheurs sont parvenus à percer une partie du mystère. En réalité l’amour ne vient pas du cœur mais plutôt du cerveau. Nous tombons amoureux quand les deux hormones de l’amour, la dopamine et l’ocytocine, sont libérées dans le cerveau. En effet l’amour provient de structures cérébrales localisées dans le système limbique et regroupées sous le terme de « cerveau émotionnel ». C’est dans cette zone que vont agir les principales substances chimiques responsables du sentiment amoureux, la dopamine et l’ocytocine. La dopamine, clé du désir, mobilise notre énergie et déclenche en nous « l’envie d’avoir envie » et une fois la relation établie, l’échange de caresses libère l’ocytocine qui va nous détendre et augmenter notre confiance en l’autre.
Selon les scientifiques, l’amour passe par trois étapes successives: Attirance, désir, ensuite passion (si le lien est établi) et attachement après quelques années. A chacune de ces étapes correspondent des molécules et des mécanismes bien particuliers, que les chercheurs sont parvenus, en partie, à identifier.
De la rencontre à la phase de l’attachement, l’amour apparaît, néanmoins, bien plus subtil qu’une simple histoire de chimie puisque de nombreux aspects de ce sentiment échappent encore à la science.

Mais bon ! On n’ira pas jusqu’à remplacer l’image symbolique du cœur dans les illustrations et les petits présents de la Saint-Valentin par l’image d’un cerveau, quand même ! Ce serait plutôt disgracieux !

En attendant que la science nous surprenne avec des recherches encore plus approfondies sur l’amour, on termine avec la célèbre citation de Victor Hugo «Aimer, c’est savoir dire je t’aime sans parler ».

Crédit Image : Tin-Hinan

Related Stories

spot_img

Discover

L’esprit, ce fouillis !

Par Tin-Hinan Ce sentiment totalement nouveau de… on ne sait pas exactement... Eh bien,...

Thamugadi, Pompéi de l’Afrique du Nord

Par Tin-Hinan Les archéologues n'ont pas découvert de traces d'existence humaine qui n'aient connu...

La Fin de l’Été

L'automne raconte à la terre les feuilles qu'elle a prêtées à l'étéGeorg Christoph Lichtenberg Par Tin-Hinan La fin de l’été est toujours marquée par...

Les Maltais d’Algérie

Quelle est donc cette voix qui m'assure et me crie Que ce monde insensé n'est...

La nostalgie, ce secret du bien-être

Et si les nostalgiques avaient raisonNouwala Le chemin de l'école, les promenades dans la vieille...

Mystère de la Croix d’Agadez

Le désert est ce moins qui donne à penser plusProverbe Touareg Un ornement particulier qu'on...

Catégories

Comments